Des références...

Un bâtiment agricole est toujours réalisé sur la base de références établies par les organismes de développement comme les Chambres d'Agriculture ou l'Institut de l'Elevage. De nombreuses publications existent sous la forme de livres très complet ou d'articles dans la presse agricole ou sur le web.

... adaptées à un contexte

 

Toutefois, chaque cas est différent, car un bâtiment va voir sa configuration varier d'abord en fonction de ce qu'on y produit (élevage, stockage, transformation), de la taille de l'atelier, de l'orientation du terrain par rapport au soleil et aux vents dominants, de la pente de la parcelle, des accès, des règles de distance à respecter par rapport au voisinage ou aux cours d'eau... Bref, un bâtiment agricole est rarement l'exact semblable de celui du voisin ou d'un plan repris sur une publication.

Et la montagne est le parfait exemple de toutes ces contraintes qui font qu'un bâtiment réussi est forcément adapté au site.

 

où l'innovation a toute sa place

Pour concevoir un bâtiment agricole, il faut donc bénéficier de références et s'adapter au site. C'est pourquoi on retrouve en montagne des stabulations avec des granges à l'étage ou des fosses à purin sous les fumières (ce qui ne se fait plus depuis la deuxième moitié du siècle précédent dans des régions d'élevage au relief peu accidenté ou là où on dispose de beaucoup de place). Ces organisations que je ne comprenais pas quand j'ai débarqué de ma Vendée natale relèvent aujourd'hui pour moi de l'évidence. C'est donc en montagne qu'on retrouve des bâtiments aux conditions de travail difficiles et d'autres parmi les plus efficaces.

Ainsi, puisqu'on manque de place pour faire la fosse à purin ailleurs que sous la plateforme, pourquoi ne pas y mettre des caillebotis pour favoriser l'égouttage du fumier. On peut aussi créer des caniveaux sous la chaîne à fumier ou sous l'axe du racleur pour séparer les jus des bouses dans le bâtiment ce qui évite d'obtenir un fumier trop mou.

Il existe aujourd'hui des pailleuses automatiques qui permettent de fait un paillage fréquent et très bien réparti.

© 2016 par Stab'Alp
Créé avec Wix.com

Conseil en bâtiments agricoles

Stab'Alp